Le médium


-- Télécharger Le médium en version PDF --


Le médium

Épreuve du médium

source : http://www.universoi.net/spirituel/mediumnite2.htm

Le médium rencontre sa principale épreuve dans le conflit intérieur entre sa conscience, qui lui a appris à se baser ce qui est démontrable, et son âme, qui lui suggère de se baser sur ses ressentis. Le médium oscille donc entre Terre et Ciel. Il doit ainsi dépasser ses doutes concernant l’occulte et faire preuve de confiance en lui et en la Source.

Entrer dans la médiumnité c’est aussi entrer dans la compréhension des épreuves de la vie. C’est comprendre que tout est source de force, même et surtout ce qui est difficile à vivre. C’est donc changer littéralement notre façon de vivre, de voir les autres et notre perception face à notre propre vie.

Le défi du médium

Medium

Le médium doit apprendre à contrôler ses capacités médiumniques afin de savoir comment être en position de réception au moment souhaité. Cela lui permet de ne pas être gêné par ses ressentis à tout moment.

Un médium doit faire preuve de vigilance et doit savoir reconnaître les Esprits afin de ne pas canaliser de mauvais messages. Pour rester en équilibre, entre le Ciel et la Terre, il doit faire preuve d’humilité. Il doit respecter les lois célestes et ne pas dépasser ses limites. Il doit être à l’écoute tout en faisant taire son égo.

Le médium doit donc entrer dans la maîtrise de ses ressentis en acceptant ses limites afin d’entrer en contact avec son guide. Il peut s’adresser à son ou ses guides pour savoir à qui s’adresser en toute confiance. Il doit savoir à qui demander protection dans sa vie ou contre les mauvais Esprits. Cependant, la meilleure manière de se protéger est de faire évoluer son âme. En effet, de par le principe des familles d’âmes, plus une âme est bonne, plus elle attire les âmes du même niveau qu’elle. Il est donc important de rassembler en soi le plus de bien-être possible afin de ne pas subir la présence des mauvais Esprits.

Les dangers de la médiumnité

En abordant le thème de la médiumnité, on ne peut passer sous silence les dangers qui peuvent survenir.

Le but n’est pas de vous décourager ou de vous faire peur, mais bien de vous exposer certains risques liés à cette pratique et de vous sensibiliser à l’importance d’être bien outillé.

Au début de ma pratique, j’ai été confrontée à certains de ces dangers, mais j’ai vite réalisé qu’il me fallait les vivre pour bien les comprendre et maîtriser ces phénomènes. Ce qui m’a conduit inévitablement à faire beaucoup d’introspection et m’a permis de poursuivre, plus convaincue que jamais, mon processus de transformation.

N’oubliez jamais que, dans la pratique de la médiumnité, votre principal outil c’est VOUS ! Vous devez donc toujours vous assurer d’être dans des conditions favorables pour cette pratique et veiller au perfectionnement de votre outil, Vous–même.

Voici donc les dangers

  • Un esprit peut s’incruster dans votre vie et produire tout un tas de manifestations désagréables: odeurs, objets qui bougent ou se déplacent, perturbations électriques, etc.
  • Certains esprits ou larves positives ou négatives peuvent se fixer sur vous et se nourrir de votre énergie. Il faut savoir que, même si l’esprit est positif, il puise dans votre énergie vitale, car un esprit ne peut rester parmi nous sans prendre de notre fluide. Apprenez donc à vous protéger.
  • Vous pouvez devenir dépendant des séances de spiritisme. C’est un danger à ne pas négliger, car vous pouvez ainsi devenir la proie d’esprits farceurs ou carrément mauvais qui peuvent vous faire croire n’importe quoi.
  • Il y a risque de possession également car, certains esprits encore très attachés à la matière aiment s’incorporer en nous afin de retrouver des sensations perdues.
  • Les esprits communiquent principalement par télépathie et peuvent vous rendre la vie impossible si vous avez une sensibilité médiumnique (insultes, menaces, etc.…)

(référence : site myst spiritisme)

Aucun médium n’est à l’abri d’une communication qui dérape..

On trouve d’autres dangers liés à une pratique régulière du spiritisme :

  • L’obsession simple :

    Quand un Esprit malfaisant s’impose à un médium et l’empêche de communiquer avec d’autres Esprits, il se substitue ou peut se faire passer pour les esprits que nous évoquons. On peut être trompé sans être obsédé pour autant, tous les médiums ont déjà été confrontés à ce fait. C’est pour cette raison qu’il est primordial de garder du recul pendant les communications. Cette situation est désagréable car elle empêche la communication avec des esprits élevés, voire des proches qui ont l’autorisation de nous approcher.

    Dans ce cas, le médium sait très bien qu’il a affaire à un Esprit trompeur et celui-ci ne s’en cache pas. Cet esprit ne dissimule nullement ses mauvaises intentions et son désir de contrarier. Il peut provoquer des manifestations parfois très désagréables, voire des coups dans les murs ou des déplacements d’objets.

  • La fascination :

    l’Esprit dirige la pensée du médium et peut paralyser son jugement à l’égard des communications. Dans cette situation, le médium fasciné ne croit pas être trompé : l’Esprit semble lui inspirer une confiance aveugle qui l’empêche de voir la supercherie et de comprendre l’absurdité de ce qu’il a écrit, alors même qu’elle saute aux yeux de tout le monde.

    L’Esprit peut parvenir à maîtriser,  à faire accepter au médium les doctrines les plus bizarres, les théories les plus fausses comme étant l’unique expression de la vérité. Il peut aussi  diriger le médium vers des situations dangereuses.
    D’où l’importance de toujours bien s’armer pendant une séance, de commencer tranquillement et ne jamais dépasser ses limites.

  • La subjugation :

    La subjugation est une étreinte qui paralyse la volonté de celui qui la subit et le fait agir malgré lui. Le médium est, en un mot, sous un véritable joug.

    • La subjugation morale : C’est une sorte de  fascination qui fait que le médium est poussé à prendre des décisions qu’il juge sensées alors qu’elles frisent l’absurdité
    • La subjugation matérielle :  l’Esprit agit sur les organes physiques et provoque des mouvements involontaires comme le besoin d’écrire…
    • La subjugation corporelle : Elle peut pousser le médium à des actes ridicules en public : l’esprit peut le contraindre à avoir des comportements déplacés. Le médium est conscient de la situation mais n’a pas la force de résister à l’emprise de l’esprit.

source : http://www.universoi.net/spirituel/mediumnite2.htm

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *