Géobiologie,  Reveillez-vous

Linky : Une étude de Canard PC


-- Télécharger Linky : Une étude de Canard PC en version PDF --


Compteur LinkyCompteurs Linky :  Bientôt chez vous

Comme pour toute nouvelle technologie déployée en masse, son arrivée s’accompagne de nombreuses questions ? A quoi sert t’il ? Comment fonctionne Linky exactement ? Quels seront les impacts sur la vie privée ou sur la facture d’électricité ? Chez certains ses interrogations légitimes entrainent appréhension et psychose. Et si Linky  provoquait la sclérose en plaques, la maladie d’Alzheimer ou le cancer ? Canard PC a enquêté pour déméler le Vrai du Faux.

Partout dans le monde, la consommation et la production d’électricité subissent depuis peu des bouleversements profonds qui exigent une réorganisation du réseau tout entier. Celui-ci doit se moderniser, devenir beaucoup plus flexible, plus robuste aux aléas techniques, tout en limitant le gaspillage. Il évolue donc petit à petit vers une “smart grid”, un réseau intelligent bourré de capteurs et capable de s’autoréguler quasi instantanément. Le compteur Linky ne constitue en définitive que le dernier maillon d’une chaîne complexe, gérée par de nombreux acteurs désormais indépendants depuis que l’empire EDF a été démantelé au début des années 2000. Bruxelles souhaitait ainsi stimuler une saine concurrence. Côté production, EDF assure toujours l’exploitation de l’écrasante majorité des sources d’électricité comme les centrales nucléaires ou les barrages. Cette énergie est ensuite acheminée jusqu’aux grandes métropoles par RTE (Réseau de transport d’électricité) grâce aux lignes haute tension, puis distribuée à l’échelle locale par ERDF (Électricité Réseau Distribution France) avant d’être vendue aux clients par un fournisseur d’électricité (Engie, Direct Énergie… et bien sûr EDF). Concrètement, RTE et ERDF demeurent malgré tout en situation de quasi-monopole de fait et tous deux sont des filiales à 100 % d’EDF. Un gendarme de l’énergie (la CRE – Commission de régulation de l’énergie) veille toutefois à la stricte indépendance des filiales entre elles et avec la maison-mère. C’est lui qui a d’ailleurs exigé qu’ERDF change de nom (après avoir imposé un nouveau logo) pour se différencier d’EDF.

[gview file=”https://energie-denis-sanchez.fr/wp-content/uploads/2016/11/hw28_linky.pdf”]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *